Initiation

Lydia bossard-molinier

Coach holistique pour hypersensibles

Pour vous aider à vous rencontrer en vérité, à vous unifier simplement et à oser pétiller votre unicité !

20220612_091312

Ma haute sensibilité, une grande richesse apprivoisée

Je suis Coach en Simplicité d’Être, accompagnatrice de femmes hypersensibles prêtes à quitter le mode « survie » ( le stress, le surmenage, l’auto-sabotage, la dépendance, le non-sens…) et désireuses de laisser jaillir la vie, simple, unifiée et pétillante !

Je me voudrais être comme un Trait d’Union pour leur faciliter la tâche des retrouvailles avec leur Soi véritable, un et singulier et pour les encourager quand leurs pieds trébuchent sur ce chemin…jusqu’à ce qu’elles soient assurées pour être leur propre guide !

Mon expertise s’appuie tout autant sur mes formations et certifications que sur mes expériences de vie et mon tempérament de HPS (Haut Potentiel Sensible)-nouveau terme pour nommer l’hypersensibilité.

Mes valeurs

Je crois en la RECONCILIATION,

de notre Être singulier et des êtres entre eux. Une possibilité qui ouvre un chemin de plénitude et d’unification, un lieu de sécurité, de paix et de sérénité inaltérables. Toute communication est alors tissée, non en réaction, mais en assertivité, offrande de soi à soi ou de soi à l’autre.

Je crois en la CONNEXION sensible,

sincère, intime, altruiste et généreuse entre les êtres, qui leur permet de transmuter leur statut d’individus en statut de personnes (d’après l’étymologie latine, des êtres « résonnants », « retentissants »).

Je crois en l’AMOUR salvateur,

Source de notre Elan de vie et Don joyeux reçu, en régénération perpétuelle et en résilience offerte. Le foyer de l’estime inconditionnel de notre être. Il est aussi cette énergie qui tend à unir nos forces à celles d’autrui pour coopérer à la construction d’un monde plus humain.

Je crois en l’AUDACE,

ce moteur intrinsèque qui nous invite à risquer, même dans l’inconnu, de nouveaux projets, une vie sans cesse renouvelée. Elle se révèle être une co-création, une opportunité de choisir à tout instant comment inventer sa vie, à partir de ce que l’univers nous propose.

Je crois en l’AUTHENTICITE,

cette capacité d’assumer pleinement d’être imparfaite, d’accepter sa vulnérabilité et de dévoiler sa juste singularité. Oser être soi, tout simplement ! Elle est liée à notre liberté de penser, de croire et d’agir en femme puissante, curieuse d’apprendre et de jouer avec la vie.

Je crois en la SIMPLICITE d’être et de vivre,

dépouillée de ce qui nous encombre et alignée avec ce qui nous fait vibrer. Elle est connectée à notre Essence véritable et naturelle, la Joie !

Ma « marque de fabrique »
c'est la simplicité

ODASAVIE - Lydia Bossard-Molinier - coach pour femmes hypersensibles - Oser être soi

ODASAVIE, c’est le nom de mon entreprise
Synonyme d’Ode à sa vie, Emerveillement face au mystère de sa vie et de la Vie en général. Synonyme d’Audace à vie, Energie pour ouvrir le champ des possibles !

Mes formations

« La simplicité est l’éloquence de la clarté ».

Initiation

L'amour

Une fée s’est penchée sur mon berceau…

Aînée d’une famille de 4 filles, je suis née un 14 février, de l’amour d’un papa français et d’une maman belge qui se sont rencontrés un 14 février, deux années avant ma naissance.

A l’occasion de ma « sortie des eaux », le jour de la Saint-Valentin, le symbolisme peut être réducteur et vu comme un « cliché  commercial». J’ai envie de de le voir comme un clin d’œil de l’univers, un choix pour l’enracinement dans l’Essentiel.

J’ai été longtemps fière de cette biculture de naissance, qui m’a ouvert les yeux de la richesse de l’être humain et de la tolérance à la différence.

Je dirais que la perception de mon origine et de mon appartenance s’est agrandie.

Au fil de l’eau, mes rencontres et mes expériences m’ont ouverte encore davantage à la dimension universelle existante en chaque homme et chaque femme.

Cette dimension, je l’appelle l’Amour

Depuis une expérience inédite et inexpliquée de guérison vécue à l’âge de 14 ans, je nourris une Foi indéfectible en la Source d’Amour que je nomme Dieu.

Mon regard est ainsi modelé par une Espérance incroyable en l’Humain et renouvelé lors de retraites spirituelles, en majeure partie en silence.

La connexion

Je me suis réfugiée dans une « coquille » …

Mon enfance et mon adolescence furent traversées par un ressenti d’inquiétudes et d’angoisses diverses, liées au contexte plutôt insécure vécu dans ma famille, affectivement et financièrement.

J’avais très peur de l’inconnu, du monde, des autres…et en même temps, je rêvais de briser cette « coquille » que je m’étais construite comme protection : timidité maladive, urticaire géant, TCA (trouble comportemental alimentaire), car elle m’empêchait de communiquer.

C’est sur ce terreau de souffrance qu’une soif de libération m’a poussée à sortir de ma « prison intérieure ».

A 17 ans, je plongeai alors dans le développement personnel, par un cheminement de connaissance de moi et de remise en question que je n’ai jamais cessé… 

Je compris que mon enfermement était notamment lié, avant tout, à une mauvaise image, relation et connexion avec moi-même.

Au-delà des reproches et jugements que j’avais tant entendus dans ma jeunesse, j’ai saisi combien une relation apaisée pouvait être nourrissante et épanouissante. 

Je me suis alors promise de nourrir des connexions vivantes pour faire croître mon être et aider d’autres à le faire, dans tous mes domaines de vie.

En 2013, alors que mon hypersensibilité m’était révélée, par la lecture du livre « Je pense trop » de Christel Petitcollin (conseillé initialement pour mieux comprendre un de mes  fils), je découvrais une vaste facette de moi-même. Cette révélation m’aida davantage à mieux me connaître, m’apprécier et peu à peu et trouver ma mission de vie en connexion avec mon « moi authentique », sans plus me sentir « anormale » !

L'audace

Je ne reste pas les deux pieds dans le même sabot…

Plutôt bonne élève, ce fut assez naturellement que je me dirigeai vers le métier de professeur des écoles au sein de l’Enseignement catholique, étant à l’aise avec les enfants. 

Ce fut un choix dicté essentiellement par le besoin de sécurité, après avoir mis de côté un métier artistique (sans débouchés, m’avait-on dit !) et un autre métier du soin ou de l’accompagnement (écoles trop coûteuses ) qui me faisaient vibrer.

Mais très rapidement, je m’y suis sentie « à l’étroit », avec le sentiment étrange de ne pas être à ma place, écartelée entre des exigences d’excellence et des désirs croissants de créativité et d’autonomie.

Mon audace m’a suggérée de changer d’écoles un certain nombre de fois et à enseigner dans tous les niveaux de classe possibles (de la maternelle au CM2), me permettant une « illusion » de renouveau. 

Mon audace m’a invitée à toquer à la porte d’un certain nombre de formations, avec le souci de toujours me parfaire, comprendre, apprendre, me remettre en question pour mieux enseigner.

Mon audace m’a sollicitée pour accepter un poste de chef d’établissement, au moment où je changeais de région et pour lequel je ne me sentais pas légitime.

Mon audace m’a poussée à démissionner et à quitter définitivement l’Enseignement catholique, au bout de 27 années d’engagement,  quand j’ai vécu le choc des valeurs : intégrité-croissance-transmission-spiritualité-joie.

Mon audace m’a retranchée dans des prises de décision empreintes de douleur et de perte, qui m’ont boostée pour aller de l’avant et me réinventer, toujours.

Mon audace m’a fait choisir la Vie, toujours !

La résilience

Au-delà de l’ombre et de la lumière, je suis Moi !

Je peux dire que la vie m’a bousculée un certain nombre de fois, comme si j’avais pris la destination « tempêtes » comme boussole.

Mon histoire humaine semblait être un long voyage, ponctué de tâtonnements et de recherches de sens, face aux différents événements inconfortables que je traversais            (3 mariages et 2 divorces, une quinzaine de déménagements en 30 ans, un accident, des difficultés scolaires et d’adaptation de mes enfants à l’école…).

Durant des décennies, je me suis « battue » contre la trahison, le harcèlement, le dégoût, la honte, la culpabilité, l’incompréhension, la jalousie, l’agressivité, la violence, l’injustice, l’irrespect, l’angoisse, l’inutilité, le manque, le vide, la tristesse, la dépression, l’épuisement…

A chaque combat épongé, je repartais, « en mission », forte de m’être pansée et revigorée, en me disant que, « cette fois-ci, j’avais fait le nettoyage et que cela allait être OK ». Mais un nouveau combat se présentait alors !

C’est an 2017, lors de mon burn out, que je réalisai que tous ces combats étaient une métaphore d’un combat contre moi-même, en fait !

Je suis persuadée que la souffrance n’est pas nécessaire pour se réinventer. 

Mais si elle survient, lors d’une crise de vie, il est intéressant de la considérer comme une messagère de notre âme qui veut se révéler et vivre pleinement au monde. Elle peut être alors une formidable opportunité de transformation, plutôt qu’une malchance, lorsqu’on n’a pas d’autre choix que d’y faire face. Pourvu que l’on choisisse les bonnes personnes pour se faire accompagner !

Après des années de thérapie, j’optai pour une approche plus pragmatique, dynamique et responsabilisante, le coaching de vie.

La vie, je la considère aujourd’hui commet Accueil, Elan participatif de l’Instant présent sous aucune condition.

La Résilience est possible quand émerge la réconciliation du Soi entre toutes ses parties, ombres et lumières, passé et présent, vulnérabilités et forces…inconditionnellement !

La vie est Simplicité d’Être ! 

Je la goûte aujourd’hui, chaque jour…

Contactez-moi !

Vous aspirez à sortir de vos doutes et de votre souffrance et vous avez l’intuition qu’un accompagnement dans l’accueil et la bienveillance pourrait vous aider à amorcer un chemin de renouveau ? S’engager dans une telle démarche requiert pour vous réflexion et confiance…alors pourquoi pas commencer par se connaître, très simplement ?

Je vous offre, avec grand plaisir, une session Clarté d'1h, une séance de coaching qui vous apportera une vraie valeur, sans engagement par la suite.